Mozart enfant, son père et sa soeur

Titre

Mozart enfant, son père et sa soeur

Auteur

Carmontelle Louis Carrogis dit

  • NomCarmontelle
  • PrénomLouis Carrogis dit
  • Date de naissance1717
  • Lieu de naissanceParis
  • Date de décès1806
  • Lieu de décèsParis
  • Notice biographiqueAuteur dramatique, dessinateur, graveur, architecte-paysagiste, Louis Carrogis, dit M. de Carmontelle (Paris, 1717-1806), est un brillant amateur dont les multiples talents reflètent le milieu cultivé et cosmopolite dans lequel il évolue. Ordonnateur des fêtes du duc d'Orléans, célèbre pour ses portraits comme pour ses comédies improvisées appelées Proverbes, il dessine le parc Monceau à Paris pour le duc de Chartres et met au point les transparents, rouleaux de papier faisant défiler de riants paysages. De Mozart à Buffon, de Rameau au baron Grimm, il dresse le portrait fidèle du Tout-Paris du milieu du XVIIIe siècle : princes du sang, écrivains, philosophes, musiciens, scientifiques, belles élégantes du « temps de la douceur de vivre », selon le mot de Talleyrand sur l’Ancien Régime. Grâce au duc d’Aumale (1822-1897), le musée Condé à Chantilly conserve la plus belle collection au monde de Carmontelle avec 484 portraits dessinés et un transparent.

Création

Date de création

1763

; 1764

Description

Violoniste du prince-évêque de Salzbourg dès 1743, le père du grand Mozart eut sept enfants dont deux survécurent : Wolfgang Amadeus, né le 27 janvier 1756, et une fille, Maria Anna (dite Nannerl), née le 29 août 1751. Le jeune Mozart apprit la musique à l’âge de trois ans en écoutant son père l’enseigner à sa grande sœur et composait à quatre ans de petites pièces au clavecin. Lors d’une tournée européenne entre 1762 et 1766, il enthousiasma l’empereur. La famille Mozart séjourna à Paris de novembre 1763 à avril 1764 ; la date de 1762 notée sur le montage du dessin est donc erronée. Protégés par le baron Grimm, le comte de Tessé et le duc d’Orléans, les Mozart jouèrent chez la comtesse de Tessé, au Palais-Royal où les accueillit le duc de Chartres, et chez le roi à Versailles le 24 décembre 1763. Présenté au roi et embrassé par la dauphine, le 1er janvier 1764, le jeune Mozart dîne au grand couvert à côté de la reine Marie Leszczynska. En compagnie du duc de Chartres, la famille Mozart joue chez Bathilde d’Orléans, pensionnaire à la Madeleine du Tresnel, qui exécute aussi un morceau pour eux. Comme l’écrit Léopold Mozart le 1er avril 1764, « mes petits enfants stupéfient tout le monde, spécialement le petit garçon (…) toutes les dames sont tombées amoureuses de mon fils (…) Si les baisers qu’elles ont donné à mes enfants et surtout au maestro Wolfgang avaient été autant de louis d’or, nous serions tous heureux. (…) M. de Mechel, graveur sur cuivre, travaille en hâte à graver le portrait que M. de Carmontelle, un amateur, a très bien peint. Wolfgang joue du clavecin, je suis debout derrière sa chaise, et la Nannerl s’appuie d’un bras sur le clavecin. » Ce dessin a été gravé par Delafosse en 1764 (Roux, 1949, n° 52 ; Chantilly, musée Condé, 2005.11.27). Une seconde version est conservée au musée Carnavalet.

Matière et technique

Papier

; Mine de plomb

; Aquarelle

; Sanguine

; Gouache

Mesures

Hauteur en cm : 30

; Largeur en cm : 17.5

Inscriptions / marques

Date

; inscription donnant l'identité des modèl

; Marque concernant les collections

; au recto : 1762(b.d.) ; au verso Mozart enfant, son père et sa sour (partie de Salzbourg au mois de juillet 1763, la famille Mozart arriva à Paris au mois de novembre de la même année, et y resta jusqu'au mois d'avril 1764 ; il faut remplacer par l'une de ces deux dates celle de 1762 notée par le successeur de M. de Ledan au bas de ce portrait)

Sujet / thème

Homme

; Enfant

; Famille

; Chant

; Clavecin

; Violence

; Partition de musique

; Musicien

; Musique

; Autrichien

Personne représentée

Mozart Wolfgang Amadeus : Personne(s) représentées

; Mozart Léopold

; Mozart Maria Ana : Personne(s) représentées

Collection antérieure

Lédans (1807) ; La Mésangère Pierre de (1816) ; Orléans Henri d', Aumale duc d' (L. 2778)

Acquisition

1886 Donation sous réserve d'usufruit Henri d'Orléans duc d'Aumale

Notes

propriété privée personne morale ; donation sous réserve d'usufruit ; Chantilly ; musée Condé ; interdiction de prêt et de dépôt

Bibliographie

P.40-41

; Carmontelle ou le temps de la douceur de vivre. GARNIER-PELLE Nicole. Editions Faton, 2020.

GRUYER F.A. Les portraits de Carmontelle: Chantilly, 1902

; n° 418

; Les portraits de Carmontelle (1902)

; GRUYER F.A. Les portraits de Carmontelle: Chantilly, 1902

Domaine

Dessin

Numéro d'inventaire

CAR 418

Autre numéro

N° de tome Carmontelle : 6

; N° feuillet Carmontelle : 27