Accèder directement au contenu

Musée Condé : collections en ligne

En donnant ses collections à l’Institut de France, le prince Henri d’Orléans (1822-1897), duc d’Aumale, faisait le souhait que celles-ci soient présentées au public. Ce souhait se prolonge ici avec la mise en ligne des collections du musée Condé de Chantilly. Enrichie régulièrement, cette base vous permet d’explorer toutes les collections de Chantilly : peintures, arts graphiques, mobilier, objets d’art et sculptures.

Henri d’Orléans, duc d’Aumale à l’honneur !

Nous célébrons cette année le bicentenaire de la naissance d’Henri d’Orléans, duc d’Aumale (1822-1897). Fils du roi Louis-Philippe, Henri d’Orléans hérite à l’âge de huit ans du château de Chantilly légué par son grand-oncle et parrain, Louis-Henri-Joseph de Bourbon (1756-1830), dernier prince de Condé. Prince, chef militaire, historien, homme politique, le duc d’Aumale est surtout l’un des plus grands collectionneurs du XIXe siècle. La révolution de 1848 chasse les Orléans du pouvoir et les mène en Angleterre. Après un long exil, de retour en France en 1871, le duc d’Aumale fait restaurer le château de Chantilly qui deviendra l’écrin de ses précieuses collections réunies tout au long de sa vie : peintures, dessins, estampes, photographies, objets d’art, sculptures, livres et manuscrits précieux. Voulant éviter la dispersion de sa collection après sa mort, il donne le château et ses collections en 1886 à l’Institut de France dont il était trois fois membre. Conformément à sa volonté, le château ouvre ses portes au public moins d’un an après sa mort, le 17 avril 1898 sous le nom « musée Condé », avec pour particularité que la présentation des collections doive rester inchangée. Le musée demeure ainsi tel qu’il était au XIXe siècle, comme le précieux témoignage d’un prince collectionneur qui a fait du château de Chantilly l’un des plus beaux joyaux du patrimoine français.

Découvrez la vie du duc d'Aumale en images

Actualité des collections